Release details

2017-07-27 17:46 CEST
  • Print
  • Share Share
fr

Crédit Agricole d'Ile-de-France : résultats financiers au 30 juin 2017

Premiers résultats de la forte dynamique de développement portée par notre plan stratégique Osons 2020

Paris, le 27 juillet 2017

Le Conseil d'Administration s'est réuni ce jeudi 27 juillet pour arrêter les comptes du premier semestre 2017.

Une activité record et une entreprise résolument tournée vers la conquête

Avec 47 000 nouveaux clients ce semestre (+44% par rapport au 1er semestre 2016), le Crédit Agricole d'Ile-de-France enregistre les premiers résultats de sa stratégie de conquête.
L'encours de collecte s'établit à un niveau record (+8,6% sur un an), sous l'effet de la croissance continue des dépôts à vue mais aussi de l'assurance-vie qui constitue le socle de développement de la banque privée, axe stratégique de développement.
La hausse des encours de crédit s'amplifie grâce au regain des besoins de financement des entreprises (+8,6% d'encours sur un an) et l'accélération des crédits aux professionnels (+17,0%). Les réalisations habitat atteignent également un niveau record de 3 G€ sur le semestre (+50,4%).
Au total, les encours de crédit et de collecte progressent de 7,6% sur un an, au-delà des hypothèses moyennes sous-jacentes à la construction du plan stratégique Osons 2020.

Un PNB en légère progression et un résultat net résistant

La deuxième vague de remboursements anticipés et de réaménagements des crédits habitat est en phase de décélération, mais ses effets durables expliquent une croissance du PNB plus faible que celle de l'activité et que celle des commissions (en augmentation de 3,8%). Le PNB est également impacté par l'opération de simplification du groupe Crédit Agricole réalisée en 2016.
Le risque reste très maîtrisé, avec un coût du risque rapporté aux encours stable (7 points de base), un taux de créances dépréciées sur encours brut stable à 1,1% et un niveau de couverture des pertes attendues bâloises par les provisions de 126%.
La maîtrise des charges et des risques permet au résultat net consolidé (155,5 M€) d'enregistrer une baisse limitée de -1,5% par rapport au premier semestre 2016, qui avait bénéficié du produit d'une cession d'immeuble.
Le ratio de solvabilité de 19,2% illustre notre solidité financière.

Des investissements importants au service du développement

Souhaitant devenir la banque préférée des Franciliens et conquérir des parts de marché, le Crédit Agricole d'Ile-de-France augmente ses effectifs au service de la clientèle pour mettre en place son nouveau modèle distributif articulé autour de l'agence ACTIVE. Les indicateurs de satisfaction client en progression régulière confortent cette ambition.
La Caisse Régionale engage la fin du programme de transformation de ses nouvelles agences (239 agences livrées sur un total de 277) et développe des initiatives de pointe dans le digital : équipe big data, coopération avec des start-up, robotisation de certains processus, etc.

Un modèle mutualiste dynamisé

Le mutualisme francilien s'inscrit dans cette dynamique soutenue, avec 20 000 sociétaires supplémentaires ce semestre et l'accueil de nouveaux administrateurs de Caisses locales, incarnant nos valeurs de proximité et d'aide aux initiatives locales. Retrouvez le détail des actions locales et de mécénat sur notre site ca-paris.com

ACTIVITE (en milliards d'euros) 30/06/2016 30/06/2017  
Encours de collecte* 56,2 61,0 +8,6%
Encours de crédit 29,5 31,2 +5,8%

* bilan et hors bilan, y compris les encours des comptes titres des clients

RESULTATS CONSOLIDES
(en millions d'euros)
6M 2016 6M 2017  
Produit Net Bancaire 504,1 510,1 +1,2%
Frais Généraux 277,8 277,4 -0,1%
Résultat Brut d'Exploitation 226,3 232,6 +2,8%
Résultat Net, Part du Groupe 158,0* 155,5 -1,5%
Coefficient d'exploitation 55,1% 54,4%  

* y compris le produit de cession d'un immeuble (cf. avis financier du T1 2017)

FONDAMENTAUX FINANCIERS 30/06/2016 30/06/2017
Ratio de solvabilité* 23,7% 19,2%
Liquidity Coverage Ratio 88,2% 100,5%
Ratio Crédit Collecte 103,6% 103,6%
Taux de créances dépréciées sur encours brut 1,0% 1,1%

* estimation

ANNEXE - indicateurs alternatifs de performance
1. Le coefficient d'exploitation correspond au rapport entre les frais généraux et le Produit Net Bancaire
2. Le taux de créances dépréciées sur encours brut correspond au rapport entre les créances douteuses et les encours de crédit bruts comptables
3. Le ratio provisions sur pertes attendues bâloises correspond au rapport entre les provisions pour risque de crédit yc. FRBG et l'EL bâlois

Retrouvez toutes les informations financières réglementaires sur ca-paris.com, rubrique Informations Financières (accès gratuit et illimité pour les particuliers, hors coût de communication variable selon l'opérateur).
Contact : communicationfinanciere-caidf@ca-paris.fr

HUG#2123703